dpo, dpd, conformité, rgpd, délégué, protection, données, titre
dpo, dpd, conformité, rgpd, délégué, protection, données, titre

Les données que vous donnez à l'IA...

Dès que vous saisissez une donnée dans ChatGPT, elle est intégrée dans son ensemble de données d’apprentissage.

La donnée n’est plus confidentielle et est diffusée puisqu’elle rentre dans le processus d’amélioration et d’apprentissage de l’outil.

Suite à l’interdiction Italienne, OpenAI a été obligé de modifier sa politique de gestion de l’historique et a introduit une possibilité de désactiver l’historisation des discussions.

LE RISQUE :

Un collaborateur peut saisir des données à caractère personnel (au sens du RGPD) ou économiques et stratégiques (au sens sécurisation des data) et divulguer des données qui n’ont pas à l’être, mettant ainsi l’entreprise en position de risque.

LA SOLUTION :
Pour l’instant, une solution
qui a au moins le mérite d’exister, est d’obliger les collaborateurs qui doivent utiliser un tel outil pour l’exercice de leur activité professionnelle, à désactiver l’historisation.
Cela peut être prévu par exemple dans la charte d’utilisation du SI de l’entreprise.

La prudence est de mise…

4 + 9 =